Yann Marussich

yann Marussich juliesemoroz500Né en 1966, Yann Marussich a suivi une formation de danse classique et contemporaine à Annecy, ainsi que des cours de théâtre et de mime (1980–83) avant de travailler avec plusieurs compagnies françaises.

En 1989, il gagne la coupe de France de Viet vo dao, art martial vietnamien, puis il s'installe à Genève et rejoint la compagnie Vertical Danse dirigée par Noemi Lapzeson.

Yann Marussich est personnage à part dans la danse contemporaine et la performance. «Ecorché, déroutant, provocant, authentique», il nous livre des performances dont on ne ressort pas tout à fait indemne. Depuis 1989, il a signé une trentaine de performances et de chorégraphies diffusée dans toute l'Europe.

De 1993 à 2000, il évolue parallèlement dans le domaine de la programmation artistique en tant que directeur du Théâtre de l'Usine (Genève) où il programme presque exclusivement de la danse contemporaine et plus spécifiquement des nouvelles formes d'expression. Il est également le fondateur de l'ADC Studio (Genève) crée en 1993.

En 2001, Yann Marussich signe «Bleu Provisoire», sa première pièce totalement immobile. Depuis, il s'enfonce dans l'introspection et la maîtrise de l'immobilité tout en confrontant son corps à diverses sollicitations, voire agressions: c'est là que se situe l'espace poétique du performeur, dans un contraste souvent violent entre ce que son corps subit et une impassibilité absolue.

Ses dernières pièces sont des solos, qu'il considère comme un genre à part entière. «Glassed» (2011), «Bain Brisé» (2010), «Ex-Pression» (2009), «Bleu Remix» (2007), «Nuit de Verre» (2007), «Soif» (2006), «Blessure» (2005), «Traversée» (2004), «Autoportrait dans une fourmilière» (2003), «Morsures» (2004), ont été présentées dans de nombreux lieux, festivals en Suisse et à l'Etranger.

La réflexion engagée par les performances de Yann Marussich – sur le regard du public, sur la violence, sur le temps – prend souvent des formes extrêmes.

En 2008 il reçoit le prix Ars Electronica dans la catégorie Hybrid Art avec la performance «Bleu remix».

www.yannmarussich.ch

Répertoire par pièce

Back to top